Pommier plombé

Ca fait longtemps que je cherchai la bonne technique pour insérer du plomb dans du bois. Je pense l’avoir trouvé. Ce morceau de pommier était plein de trous, dus à des tailles multiples et pas toujours très sympathiques. Un cobaye idéal pour ce premier essai à grande échelle: 34 trous à combler! Environ 3h de travail, rien que pour le plombage et la finition. Un merci spécial à Hélène qui m’a offert le fer à souder de son Papa.

bolpommieraduhoux201001.jpg

Bol plombé, 2010. Bois: pommier. Finition: huile d’abrasin. Hauteur: 35cm env.

Quelques détails

bolpommieraduhoux201004.jpg

bolpommieraduhoux201003.jpg bolpommieraduhoux201002.jpg

bolpommieraduhoux201006.jpg

 


6 commentaires

  1. Ah, en fin un nouvel article. je croyais que tu avais abandonné le tournage !!!! Ce serait dommage car c’est toujours aussi beau.
    Je t’attends pour de nouveaux cours mais sur ….. mon vieux tour !

    Dernière publication sur Le lensois normand : C'est fini (pour le tome 1)

  2. Arno dit :

    Non non, je n’abandonnerai pas. C’est juste que beaucoup de travail, un bébé et une salle de bain à rénover, ca laisse peu de temps aux loisirs. :-)

  3. yoann dit :

    Hey!

    C’est vraiment beau!
    Tu as un grand talent! Quelle patience!
    A
    Yo

  4. chti-gitte dit :

    Quel boulot ! Super ! Et l’effet est vraiment sympa !
    Bises à toute la famille !

  5. martin fortin dit :

    J’aimerais savoir quel genre de plomb tu utilises. J’ai fais fondre de l’étain et ça ne colle pas au bois.

  6. arnoetlebois dit :

    Bonjour Martin,
    Le plomb ne colle pas au bois naturellement. Le secret est d’avoir un mélange avec un % plus élevé de plomb, proche de 70%. Comme ca, le plomb garde une consistance pateuse quand il passe de solide à liquide plus longtemps. Pendant qu’il est pateux, tu le pousses dans les trous avec le fer a souder légèrement chaud. Si c’est trop chaud le plomb fond, si il est trop froid, le plomb durcit. Ca prend de la pratique pour trouver le bon réglage! Quand le trou est rempli, tu laisses refroidir. Si le trou est tarabiscoté, le plomb restera en place, sinon il va se détacher. Alors il faut le coller dans son emplacement (colle cyanoacrylate liquide). Ensuite, tu remets le bol sur le tour et tu tournes. Le plomb se travaille a peu pres comme le bois, car il est moins dur que les outils de tournage. Tu peux le polir ensuite. Voila, j’espere que c’est clair?
    Merci pour le commentaire!
    Arno

Répondre

Précieux papiers |
Et un p'tit tour |
Festival du Crépuscule |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | mathieuh
| Faustine sort ce soir
| L'art du nu ancien